Récompenser son perroquet sans risque de morsures

Vous aimeriez créer une meilleure relation avec votre oiseau mais vous avez peur des morsures? Vous voulez récompenser votre perroquet pour ses bons coups tout en évitant les morsures?

Lorsque vous rencontrer un nouveau perroquet, vous voulez qu’il vous associe de façon positive. Pour débuter votre amitié du bon pied, il n’y a rien de mieux que le jeu. Pour moi, l’entrainement c’est une façon ludique d’enseigner pleins de choses à notre compagnon.
La première chose que j’enseigne à l’oiseau, c’est qu’il peut me faire confiance et que je respecte ses limites. Pour assurer une belle cohabitation, j’enseigne à l’animal les comportements de base comme suivre la cible, rester sur sa station, monter sur ma main, retourner dans sa cage, etc.

Sans cela, notre seule option serait d’utiliser la force ou la contrainte. Et ça, c’est très mauvais pour votre relation.

Dans cet article, je vous montre plusieurs techniques pour diminuer au maximum les chances de morsures lorsque vous vous voulez récompenser un perroquet. 

Mais, avant de commencer, voyons comment interagir avec un oiseau qui est terrorisé des humains. 

Les oiseaux qui ont vraiment peur

Que faire si l’oiseau que vous souhaitez apprivoiser est affolé par les humains ? Si vous approchez sa cage et que ce dernier se lance partout tellement il est stressé ?
Ces individus ne sont pas confortable du tout avec votre présence donc il faut prendre quelques étapes supplémentaires avant de pouvoir bâtir une belle relation de confiance avec eux. Si on arrive et qu’on s’impose sans préalable, on va empirer la situation et les enfermer dans leurs craintes.

La première étape, c’est d’identifier un aliment que votre compagnon aime énormément puis de vous assurez que vous devenez celui qui distribue cet aliment particulier. Si, par exemple, votre oiseau mange un mélange de graines et qu’il adore le tournesol, retirez cet aliment du mélange. Vous pourrez donc l’utiliser à votre avantage pour permettre à votre compagnon à plumes de se détendre en votre présence.  

Parlons des préférences alimentaires

Si la récompense que vous souhaitez utiliser se retrouve à volonté dans sa cage, sa valeur en sera diminuée. 

Au même titre que proposer du dessert en échange d’un bon comportement à un enfant qui peut en manger à volonté dans sa chambre, proposer un aliment à votre perroquet qu’il peut manger quand bon lui semble dans son bol n’aura pas le même effet. 

Grâce à cela, vous avez maintenant des outils à disposition donc reste plus qu’à apprendre comment vous en servir le plus judicieusement possible.

Parlant de ça, êtes-vous certain que votre animal est réellement intéressé par les récompenses que vous lui offrez? Connaissez-vous vraiment ces goûts? N’hésitez pas à faire des tests avec différents aliments de façon à trouver qu’est-ce qui motive réellement votre oiseau. Si ce dernier laisse tomber la noix une fois sur deux, c’est peut-être le temps d’explorer de nouveaux mets.

Faire le premier pas

Okay, ça y est! Vous avez trouvé les récompenses et maintenant il faut gagner la confiance du perroquet. 

Commencez par déposer une récompense (pas 1000, une seule) dans le bol de l’oiseau chaque fois que vous passez à côté de la cage. C’est tout. Faites-la tomber au travers des barreaux pour minimiser le contact.

Ensuite, on s’en va.

Pour l’instant, on ne le regarde pas, on ne lui parle pas: on veut juste associer notre présence à un évènement agréable. Il ne faut pas rester près de la cage pour l’observer. Comme il a peur de vous, vous n’aiderez pas votre cause. Votre arrivée ne sera pas aussi intéressante (de son point de vue) si vous entrez dans sa bulle à chaque fois que vous déposez la récompense. Contentez-vous de déposer l’aliment et de continuer votre chemin. 

Comment savoir si notre technique fonctionne ?

Au commencement, votre perroquet va probablement se tenir le plus loin possible de vous lorsque vous allez approcher sa cage. Il risque de se coller près des barreaux à l’opposé d’où vous vous trouvez.

À force de jumeler votre arrivée avec quelque chose qu’il aime, il va créer une association positive. Plus ça va aller et moins il va se tenir loin de vous pendant vous déposez la récompense. Plus vite que vous ne le pensez, il vous attendra sur son bol pour recevoir son dû.

C’est seulement à ce moment que vous pourrez passer à l’étape suivante.

Entrainer en contact protégé

Qu’est-ce que ça veut dire en contact protégé ? Et bien, simplement qu’on travail avec l’oiseau quand il est dans sa cage. C’est une excellente façon de débuter, surtout avec les individus ayant un historique de morsure.

Ça ne veut pas dire que l’on ne sort pas l’oiseau de sa cage ! C’est seulement qu’on entraine lorsqu’il est dans sa maison. Tout simplement.

Dans cette situation, non seulement vous vous sentirez plus en sécurité mais cela va probablement aussi rassurer l’oiseau. Vous pouvez récompenser votre perroquet sans aucun risque de morsures. L’animal n’a rien à craindre puisqu’il est protégé par les barreaux de sa cage.

Assurez-vous de bien connaitre le langage corporel du perroquet de façon à être en mesure de distinguer les signes d’inconfort. 

Se tenir à bonne distance

C’est très important de toujours arranger l’environnement de façon à ce que les bons comportements soient plus faciles à réaliser que les mauvais. Lorsque vous donnez des récompenses à un perroquet que vous ne connaissez pas, assurez-vous toujours de garder vos doigts à une certaine distance. Ainsi, vous évitez que l’oiseau ne puisse vous mordre.

Donc lorsqu’on donne une récompense au travers des barreaux de la cage, on n’entre pas les doigts à l’intérieur. L’oiseau doit seulement pouvoir venir chercher la récompense du bout du bec. 

Même chose lorsque l’oiseau est sorti de sa cage, pensez à garder la récompense assez loin pour que l’oiseau ait à s’étirer pour prendre l’aliment. 

Parce que tout est dans la prévention

Toute cette prévention a pour but de vous éviter bien des problèmes. Comme discuté dans mon article sur les morsures, il n’y a pas de bonne façon de réagir à ces dernières. La meilleur chose à faire, c’est d’éviter à tout prix les morsures en voulant récompenser votre perroquet.

Avez-vous vraiment besoin de prendre toutes ces précautions ? Cela dépendra entièrement de votre perroquet et de la relation que vous entretenez avec ce dernier!

Maintenant, vous êtes mieux outillé pour récompenser sans vous faire pincer !

Tous droits réservés. ©Décembre 2020

Merci de partager!
Share on Facebook
Facebook